A propos de

Sport Excellence Reconversion

En créant Sport Excellence Reconversion, Laura Flessel et Richard Hullin ont voulu donner toutes les options aux athlètes en reconversion professionnelle.

Si notre école vous est 100% dédiée c’est parce qu’elle tient compte de vos plannings déjà bien chargés, que ses contenus sont adaptés à vous tous, quel que soit votre niveau académique, et qu’elle vous rassure parce qu’elle est directement tournée vers des débouchés dans les métiers de vos passions.

Le mot de
Laura Flessel

Confondatrice de
Sport Excellence Reconversion

Sport Excellence Reconversion
À 100% pour les Sportifs de Haut Niveau

« Conscientisation des compétences et
transférabilité au monde de l’entreprise
 »

Confrontée très tôt à la réalité de l’après-carrière, souvent compliquée et pleine de dysfonctionnements, j’ai souhaité mettre à profit mon expérience au service de la communauté sportive, au niveau national et international.

En moyenne, un.e athlète met entre 6 et 8 ans pour trouver une vraie sérénité post-compétition. Un temps qu’il.elle peut mettre à profit pour se former.

Avec mon associé Richard Hullin, cofondateur de Sport Excellence Reconversion, nous avons donc créé une école à l’image de nos personnalités, ouverte, agile, basée sur l’échange et l’excellence, afin d’aider tous les sportifs de haut niveau. 

Nous utilisons l’ADN du sport, pour former et accompagner les hommes et femmes de demain, au service de notre société.

Nous sommes là pour vous !

 

Laura Flessel

LA SPORTIVE
Palmarès 

  • Double championne olympique 
  • Quintuple médaillée aux Jeux olympiques
  • Sextuple championne du monde
  • Championne d’Europe
  • 21 victoires sur le circuit de coupes du monde
  • 18 fois championne de France 
  • Porte-drapeau de l’équipe de France aux Jeux olympiques de Londres 2012

Expérience sportive
La sportive de haut niveau

Le sport m’a fait rêver, grandir et défendre au plus haut les couleurs de mon pays. 
Nous avons l’occasion de nous unir pour impulser une dynamique constructive, innovante et gagnante. 

Je souhaite redonner sens, envie et moyens à nos sportifs, grâce à une nouvelle définition de l’accompagnement pour Sportifs de Haut Niveau.

Expérience professionnelle
La ministre des Sports 

J’ai participé à la refonte du sport français, en revoyant notamment sa gouvernance, mis en place l’Agence Nationale du Sport, renforcé les modalités d’accompagnement et de reconversion des Sportifs de Haut Niveau et lancé le chantier des Maisons Sport-Santé. 

Des actions, parmi tant d’autres, destinées à offrir une meilleure écoute entre tous les acteurs du sport, tout en apportant plus d’efficience. 

Le mot de
Richard Hullin

Confondateur de Sport Excellence Reconversion

J’ai travaillé pendant plus de 20 ans pour le marketing sportif de haut niveau.
Dans mes fonctions chez Adidas, à l’UEFA Euro 2016 ou dans les sports hippiques, en France et à l’international, j’ai rencontré des centaines d’athlètes, de clubs, de fédérations, de responsables d’événements sportifs. En les écoutant, j’ai trop souvent entendu le stress pour « l’après-carrière sportive », qui se transforme parfois en vraies angoisses. Les coachs et les médecins du sport en parlent aussi, car ils voient à quel point cela impacte la performance. 

J’ai aussi vu des situations de précarité, parfois la détresse, sans parler de certains cas dramatiques touchant des hommes et des femmes qui ont tant donné, tant sacrifié, qui nous ont tant fait vibrer, et qui ont aussi animé leur ville, leur région, leur pays; cela m’a toujours paru d’une grande injustice.

On connait les grandes qualités qu’il faut pour parvenir et se maintenir au haut niveau. On parle de l’ADN du sportif de haut niveau. C’est un ensemble de savoir-faire et savoir-être qui intéresse les entreprises au plus haut degré. Mais pour qu’une reconversion soit réussie, il faut qu’elle soit choisie et non subie. Il faut permettre au sportif de prendre conscience de son capital de compétences, qu’il s’autorise à penser sa deuxième carrière avec la même ambition que pour la première.

Que l’on soit proche de la fin de carrière ou au cœur de celle-ci, penser à « l’après » et se former ne veut pas dire baisser sa concentration à 200% tournée vers la performance. C’est au contraire prendre du temps pour se donner la sérénité qui permet de s’investir à fond dans son sport.